dimanche 13 mai 2018

Big Game (2014)


Il est des jours où l'on a envie de mettre son cerveau de côté et de regarder un film qui ne nous usera pas les neurones. Il y  a des tas de films qui peuvent répondre à ce besoin et certains le font même très bien, sans donner l'impression d'avoir abêti leur spectateur. D'autres, non. L'autre soir, au vu du pitch de "Big Game", j'ai flairé le Die-Hard-like et ai eu un moment de faiblesse. Allais-je le regretter ?

Quels idiots, ces terroristes ! En voilà un qui a décidé de faire s'écraser Air Force One en pleine Laponie (le pays du Père Noël, autant vous dire qu'il y fait frisquet), pour s'emparer du Président des Etats-Unis. S'il avait su que le jeune Oskari, pour célébrer ses treize ans et respecter un vieux rite de passage de son village, devait faire ses preuves en passant une nuit et une journée dans cette même forêt, il aurait changé son plan. Mais non, le terroriste étant un peu crétin, il s'entête et va au-devant de gros ennuis. Tant pis pour lui, ça va barder.

Si le cadre de l'action nous change des décors habituellement utilisés pour ce genre de film (en général, c'est souvent dans une grande métropole que les terroristes font des leurs), il ne faut que quelques scènes pour se rendre compte que "Big Game" n'a pas grand chose de grand, ni de mémorable. Ecrit et réalisé par Jalmari Helander (qui n'a plus sévi depuis), ce film dispose pourtant d'un casting intéressant : pour épauler le jeune Onni Tommila, on retrouve rien moins que Samuel L. Jackson (capable du meilleur comme du pire dans ses choix de rôles), Ray Stevenson, Ted Levine, Jim Broadbent, Felicity Huffman et Victor Garber. On part donc avec un décor original (à défaut du pitch) et un casting qui a du potentiel. Il manque juste un scénario qui tienne debout. Entre péripéties peu crédibles et punchlines improbables, "Big Game" accumule ce qui se voudrait être des morceaux de bravoure : entre une chute dans un congélateur (c'est le bazar, cette forêt, on vous dit) et une séquence improbable dans un lac finlandais visiblement bien chauffé, on peut se demander si le film se prend lui-même au sérieux. 

Le pire est sans doute que tout ce petit monde donne l'air de se prendre au sérieux, entre le méchant impeccablement coiffé mais vraiment très méchant et le président des Etats-Unis baguenaudant dans la forêt finlandaise, avec une chaussure en moins. Quand ce genre de film est bien fait et qu'il ne prend pas son spectateur pour une andouille, ça peut donner de très bonnes choses : hélas, n'est pas John McTiernan qui veut. En l'occurrence, Jalmari Helander, remarqué auparavant pour "Père Noël Origines" (rien que le titre me fait peur), livre un action-movie qui n'arrive jamais à faire vibrer son public : un comble !

Ce film est soit un nanar, soit un plaisir coupable : tout dépend du recul qu'on prend en le visionnant. J'avoue pencher pour la première hypothèse.


4 commentaires:

  1. (cinquième tentative pour poster un commentaire... faut être persévérant aujourd'hui !)
    Or donc, je disais que, sortant d'un trip lapon (rôludique), le "pitch" avait tout pour me plaire ; mais ton billet m'a dissuadé de chercher à voir ce film, et la bande-annonce m'a achevé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton acharnement à commenter cet article.
      Il faudra aller voir ailleurs pour ce qui est de trouver l'inspiration lapone, j'en ai peur ;-)

      Supprimer
  2. Feuilletant mon programme télé l'autre soir, mon regard s'est arrêté sur la proposition faite par une chaîne d'arrière-cour de visionner ce Big Game. M'est alors revenu le souvenir de son enthousiasmante bande annonce découverte à l'époque de sa sortie en salle et qui promettait effectivement un divertissement dans la droite ligne des films de John McTiernan. Cependant, aussi agréable soit ce souvenir, il n'a pas été suffisant pour me laisser tenter par la découverte.

    À te lire, je n'ai finalement pas perdu grand chose - et surtout pas mon temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ton service, 2flicsamiami...mais je ne ferais pas ça tous les jours ;-)

      Supprimer