dimanche 15 décembre 2013

Le fabuleux destin de Madame Peltet (1995)






Bien avant celui d'Amélie Poulain, un autre fabuleux destin fut narré au travers d'un film français. C'était celui de Madame Peltet, incarné au cinéma par la célèbre Maïté (oui, vous avez bien lui, celle de "La cuisine des Mousquetaires", qui fit là sa première et dernière apparition dans un film). Interrogez vos moteurs de recherche préférés, explorez les sites dédiés au cinéma (je ne vous ferai pas l'injure de les lister), vous constaterez que "Le fabuleux destin de Madame Peltet" n'a pas marqué les mémoires.

Madame Peltet a, un beau jour, quitté son Sud-Ouest et son mari alcoolique pour aller rejoindre Paris. Là-bas, elle trouva un emploi de nounou au service de Nathalie et Hervé. Lui est aviateur, elle est scénariste pour la télévision. En quête d'audimat, la jeune femme va utiliser les anecdotes que lui livre Madame Peltet pour alimenter la sitcom qu'elle produit. Le succès est alors au rendez-vous, contre toute attente.
Nathalie se retrouve empêtrée dans une drôle de situation, ayant utilisé les confidences de Madame Peltet à son insu. 

Réalisé par la comédienne Camille de Casabianca, qui tient également l'un des premiers rôles, ce film est une comédie toute simple, comme le cinéma français n'en fait plus depuis belle lurette. Basé sur la rencontre de d'univers et de personnages fortement contrastés, "Le fabuleux destin de Madame Peltet" fonctionne pourtant, grâce à ses personnages, tous bigrement attachants. Une des caractéristiques de ce petit film qu'une chaîne de télévision serait bien avisée d'exhumer un jour est sa profonde gentillesse. Ses héros n'en veulent pas à la Terre entière et font rire et sourire sans avoir recours à des artifices graveleux ou des situations invraisemblables. Une fois de temps en temps, cela fait du bien.

Certes, la réalisation n'a rien d'audacieux, et le scénario n'est pas non plus révolutionnaire, mais, comme je le disais plus haut, ce "feel good movie" fonctionne étonnamment, malgré son âge. C'est essentiellement grâce à ses interprètes, tous remarquables. Camille de Casabianca (trop rare au cinéma), Maïté, Jean-Pierre Darroussin (toujours remarquable), Michèle Laroque ou Gérard Hernandez (oui, l'odieux Raymond de "Scènes de ménage" n'a pas joué que dans d'horribles navets), tous semblent prendre un immense plaisir à donner corps au destin de Madame Peltet. Du coup, le spectateur, pour peu qu'il ait envie d'un peu de légèreté, est embarqué avec eux. 

Certes, "Le fabuleux destin de Madame Peltet" n'a rien de mémorable. Cette petite friandise n'en méritait pas pour autant le mépris qui fut sien lors de sa sortie en salles. Il mériterait cependant un petit visionnage, juste pour le plaisir (celui-ci fût-il coupable).



Post-scriptum : A mon grand dépit, je n'ai pu trouver la moindre bande-annonce pour ce film (je crois que c'est la première fois que cela m'arrive). Quand je vous dis qu'il est passé aux oubliettes...




7 commentaires:

  1. Salut Laurent. Content de te relire. Ton blog ne m'était plus accessible, pendant quelques jours.

    Je n'avais jamais entendu parler de cette Madame Peltet. D'où sors-tu ce petit film oublié ? Honnêtement, je ne suis pas sûr que je regarde ça si j'ai l'occasion, mais qui sait ? Après tout, il y a au moins Jean-Pierre Darroussin, que j'aime beaucoup.

    Merci pour ta chronique, en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Martin, ravi de te revoir en ces lieux.
      Ce petit film est resté dans le placard de ma mémoire depuis des années. Sans être un grand film, c'est une petite friandise qui fait sourire. C'est déjà beaucoup...
      Merci de ta fidélité à ces colonnes !

      Supprimer
  2. C'est plus que du collector ça, c'est une vraie pépite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai qu'il est difficilement trouvable et jamais diffusé. Certains films ne méritent pas pareil sort...

      Supprimer
  3. Maïté au cinéma, mon Dieu que c'est incroyable. Et puis cette affiche oulala.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Incroyable, non ? J'ai même remarqué que ce film était absent, sur quelques sites (dont Allociné), de la filmo de certains de ses acteurs.

      Supprimer
    2. Ce n'est pas étonnant au vue de la rareté du truc. En sachant que ce n'est pas la première fois que cela arrive sur certains films particuliers.

      Supprimer