jeudi 19 décembre 2013

R.I.P.D. Brigade fantôme (2013)



L'été 2013 aura été meurtrier pour bon nombre de blockbusters. Ayons (ou pas) une pensée émue pour ceux qui tombèrent, à l'image de "Lone Ranger" ou de "After Earth" (qui seront prochainement chroniqués dans ces colonnes). Adapté d'un comic édité chez Dark Horse (à qui l'on doit déjà la série "Hellboy"), "R.I.P.D. brigade fantôme" (la deuxième partie du titre est un ajout spécifique au marché français, sans doute à fin d'aider nos compatriotes à comprendre le postulat de base) fait partie des bides de l'année. 

Décédé lors d'une opération de police qui a mal tourné, Nick Walker découvre vite que l'au-delà n'est pas ce qu'il pensait. On lui y propose en effet d'oeuvrer au sein du R.I.P.D., organisme chargé depuis la nuit des temps de chasser les morts-vivants qui menacent notre monde. Il va devenir le coéquipier de Roy Pulsifer, un ancien marshall, vétéran de cette brigade fantôme.
Cherchant à se venger de celui qui l'a tué (et n'est autre que son partenaire), Nick va aussi devoir affronter de terribles forces, son nouveau job lui réservant bien des surprises. 

Je serai bref : de surprises, il n'est ici pas question pour le spectateur. Si vous cherchez à être étonné par un film, passez votre chemin. Le plus épatant dans ce film reste le fait qu'on ait dépensé 130 millions de dollars pour obtenir pareil résultat.

A la réalisation de cette purge, on retrouve Robert Shwentke, pourtant précédemment remarqué avec "RED" ou "Flight Plan". Pratiquant ici une énième déclinaison du buddy movie, cette fois dans un cadre fantastique, le metteur en scène tente de donner vie avec moult effets à une histoire à laquelle il semble à peine croire. Sabordé par une réalisation extrêmement démonstrative (pour ne pas dire tape-à-l'oeil, surtout dans son utilisation outrancière de la 3D), un scénario poussif osant les plus grosses ficelles et les gags les plus lourds, "R.I.P.D. brigade fantôme" devient rapidement une corvée pour son spectateur.

Du côté des acteurs, ça n'est guère mieux : Jeff Bridges (cabotin comme jamais) décline ad nauseam les mêmes tics, histoire de bien faire comprendre que son marshall de personnage est l'incarnation du cool, tandis que Ryan Reynolds, toujours aussi fade, fait le minimum syndical (ou tout du moins en donne l'impression). Dans un énième rôle de méchant, Kevin Bacon livre une prestation sans grand intérêt, la seule à tirer son épingle du jeu étant Mary-Louise Parker. 

Louchant fortement du côté de "Hellboy", mais sans en avoir la folie graphique et la mise en scène remarquable (admiration de Guillermo del Toro totalement assumée, je vous rassure), "R.I.P.D. brigade fantôme" torpille rapidement ses quelques promesses initiales et devient vite lassant, un comble pour un film de ce genre. Virant rapidement à l'ennui, "R.I.P.D. brigade fantôme" ne présente que très peu d'intérêt.


6 commentaires:

  1. Décidemment quelle descente pour ce film a priori méritée. Perso j'étais bien tenté avant de voir quinze tonnes de critiques négatives. Pire que Lone Ranger qui au moins a fait des chiffres honorables grâce à l'international, RIPD est budgeté à environ 200 millions de $ avec ses DVD il ne parviendra même pas à se rembourser. Le flop de l'année à mon humble avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est franchement une purge, ce film. "Lone Ranger" (bientôt dans ce blog) vaut beaucoup mieux que ce "RIPD" à éviter comme la peste !


      Supprimer
    2. D'ailleurs même le DVD ne m'attire pas, tant cela pue l'arnaque. Je préfère même le voir en téléchargement tellement ça a l'air pourri.

      Supprimer
    3. Tu peux vraiment t'en passer, sauf si tu veux perdre 2 heures de ta vie ;-)

      Supprimer
  2. J'ai été très déçue par ce film ! Je ne me suis pas du tout amusée devant. ENtre des effets spéciaux à la masse, une histoire mal exploitée et un humour sorti d'un trou noir, ce fut un vrai calvaire. Pourtant je m'attendais à un minimum de divertissement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà : un film de divertissement qui n'est aucunement amusant. Ni fait ni à faire, et personne n'y croit (pas mêmes les acteurs). A oublier de toute urgence.

      Supprimer