jeudi 20 septembre 2018

Père et fille (2004)


Kevin Smith, qui se fit remarquer par "Clerks", un de ces petits films qui se font remarquer par leur extrême rentabilité, a suivi son petit bonhomme de chemin, tout en restant fidèle à sa marque de fabrique. S'entourant souvent des mêmes acteurs (Ben Affleck, Matt Damon, ... font partie de sa "bande"), l'homme a ses fans. En s'essayant (à sa manière) à la comédie romantique, avec "Père et fille" (dont le titre original, "Jersey Girl" est largement meilleur que sa traduction, une nouvelle fois), Smith ne connut pas le succès habituel.


Chargé de communication à Manhattan, Ollie a tout pour être heureux, même si son métier passe avant sa vie personnelle. le jour où sa femme meurt en donnant naissance à leur bébé, toute son existence s'écroule. Ollie craque et perd son emploi. Le voilà, avec une petite fille sur les bras, obligé de retourner vivre chez son père, dans une petite ville du New Jersey. 
Découvrant le rôle de père, Ollie doit tout réapprendre. Même l'amour.

Il n'y a pas que de la comédie, dans ce film que Kevin Smith dédie à son père et dont il a puisé l'inspiration dans sa propre expérience de père. La première partie est même dramatique à plusieurs reprises et l'on conçoit mal comment le film va pouvoir se débarrasser de ce passif pour repartir vers des horizons plus clairs. Il y parvient cependant et respecte à peu près les codes de la romcom, même s'il se permet quelques écarts bienvenus. En sortant à plusieurs reprises du chemin balisé que tant d'autres suivent avec application (quitte à lasser leur spectateur), Kevin Smith livre ici un petit film qui fait vibrer plus d'une émotion : on sourit, on s'émeut, on s'agace aussi, parce que les héros de "Père et fille" sont finalement des gens "normaux". Ils ne vivent pas dans un sublime loft de Manhattan ou un appartement cossu de Greenwich Village et n'ont pas un métier de rêve. En éjectant, dès les premières séquences, son personnage principal du cocon douillet où il vivait, Kevin Smith tord le cou aux clichés : Ollie est victime de nombreux aléas, parfois tragiques, mais ça ne le rend pas plus sympathique et c'est avant tout le spectateur qu'il va devoir séduire. 

Une fois de plus, Kevin Smith a fait venir ses copains (même Matt Damon fait un petit passage) pour donner vie à cette comédie pas toujours drôle, mais finalement plutôt réussie. Ben Affleck, dans le rôle d'un yuppie se découvrant père, est plutôt convaincant et la très jolie Liv Tyler s'en sort bien, dans un rôle qui aurait pu se résumer à celui de la belle de service. Notons la très jolie prestation de la petite (à l'époque) Raquel Castro, qui fait, depuis, une jolie carrière à la télévision, ainsi que celle de l'humoriste George Carlin, épatant en père et grand-père comme on en rêve. 
Jennifer Lopez, qui disparaît rapidement du film, avait déjà partagé l'affiche avec Ben Affleck peu avant, avec "Amours troubles"(un des prototypes du four hollywoodien). Lui avoir confié le rôle de l'épouse du héros est sans doute l'une des meilleures idées du film. Avoir fait du personnage principal un père souvent indigne (alors qu'il a une petite fille exceptionnelle) en est une autre : Kevin Smith, ce faisant, évite d'engluer son film dans la guimauve. Le héros se prend des coups dans la figure, mais l'a souvent mérité. Et, si "Père et fille" choisit une résolution imposée par son genre, celle-ci est amenée de façon particulièrement maline. 

Au final, la romcom de Kevin Smith est plutôt plaisante. Si elle n'a rien d'inoubliable, on peut clairement la classer parmi les réussites dans l'exercice. Le pire reproche (en dehors d'une affiche assez hideuse) qu'on puisse faire au film est sans doute son titre, particulièrement passe-partout : lors du générique de fin, la voix du Boss entonne une belle version live de "Jersey Girl".



10 commentaires:

  1. Ce n'est pas un film génial et le film ne dévoile rien de nouveau, ni de réellement fascinant. Mais il y a quelque chose de terriblement attachant dans cette histoire de veuf qui a vu sa vie se briser en peu de temps et a tout sacrifié pour sa fille. Quelque chose de romantique qu'on n'avait pas vu chez Kevin Smith depuis Chasing Amy et sa douloureuse histoire d'amour. Un film sympathique entre deux films du View Askewniverse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une agréable surprise, en ce qui me concerne, comme tu as pu le lire. Rien de mémorable, mais un moment sympathique : c'est déjà beaucoup.
      Merci de ta fidélité, Borat :)

      Supprimer
    2. J'ai désormais vu tous ses films, donc si je ne peux que te conseiller certains ce serait ceux de son univers principal. Par contre, essaye de les voir un après l'autre. A savoir Clerks, Mallrats, Chasing Amy, Dogma, Jay et Bob contre-attaquent et Clerks 2. Pour l'avoir déjà testé c'est vraiment rigolo.

      Supprimer
    3. Merci pour cette précieuse suggestion, Borat. C'est noté !

      Supprimer
  2. Tentant. Je n'avais pas du tout accroché à "Clerks", mais ce film-là semble assez proche de ce que j'aime dans ce genre d'histoires.

    Et puis, bon, voilà, j'avoue tout: souvenir ému de ma fascination de jeune adulte pour Miss Tyler...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'en diras des nouvelles, Martin ;-)
      Merci d'être fidèle à ces colonnes, l'ami.

      Supprimer
  3. Eh ben ! Moi qui ai toujours cru cette comédie tarte, me voilà surpris de constater que ce Père et Fille (effectivement, très mauvais titre, qui participe activement à l'apriori négatif que je pouvais avoir à son sujet) n'est pas aussi mièvre que me le laissait penser son histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je m'attendais également à un truc un peu niais, mais ai été très agréablement surpris. Comme quoi, il ne faut pas toujours se fier aux affiches et aux titres français.
      Merci du passage, 2flicsamiami.

      Supprimer
  4. Le film n'a rien d'exceptionnel mais j'en garde le souvenir d'un film tendre et assez sympathique à suivre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une surprise plutôt agréable, en ce qui me concerne : c'est déjà ça de pris !

      Supprimer