vendredi 16 novembre 2012

Fantômes contre fantômes (1996)



Avant de devenir le réalisateur du "Seigneur des Anneaux" et de récolter les louanges que l'on sait, Peter Jackson, sortant du ghetto du cinéma "gore", réalisa un film fantastique qui peina à trouver son public. "Fantômes contre fantômes" ("The Frighteners", en version originale) fut son premier projet de grande envergure. 


Hélas, à l'arrivée, peu de spectateurs se déplacèrent pour aller à la rencontre de ces fantômes-là. Quand on voit l'audience qu'atteignent certains films pseudo-vampiresques, c'est à désespérer du public... Fort heureusement, quelques années plus tard, fort de sa passion pour l'oeuvre originelle, il repartit à la charge des studios et sut se faire confier le projet "Lord of the rings". On connaît la suite de sa carrière, preuve s'il en était besoin que le talent finit toujours par être récompensé.


Architecte au chômage, hanté par un passé douloureux, Frank Bannister se sert de son don de médium pour arnaquer ses concitoyens, avec la complicité des fantômes. Hélas, le spectre d'un tueur en série a décidé de faire des siennes : avec ses capacités hors du commun, Frank va vite devenir le suspect numéro un.

Entre comédie et thriller fantastique, "Fantômes contre fantômes" n'est sans doute pas le chef d'oeuvre de son réalisateur (la liste de ses films, déjà fort impressionnantes, est loin d'être close), mais c'est un long métrage qui fonctionne et, surtout, donne énormément de plaisir au spectateur. A la fois surprenant par son thème et les ressorts scénaristiques utilisés, ce qui pourrait passer pour une énième resucée façon "Ghostbusters" s'avère au final plus efficace (et vieillit sans doute mieux). Réalisé avec le brio qu'on connait à Peter Jackson, "Fantômes contre fantômes", pour un galop d'essai hors du bastion du cinéma indépendant, est riche de promesses que son réalisateur tiendra par la suite. 

C'est un véritable plaisir de retrouver Michael J. Fox dans le rôle principal. L'acteur, bien que souffrant déjà de la maladie de Parkinson, donne le meilleur de lui-même et prend visiblement un réel plaisir, tout comme le reste du casting. 

Remarquablement filmé, doté d'un scénario malicieux, "Fantômes contre fantômes" aurait du rencontrer le succès lors de sa sortie en salles. Sorti aux Etats-Unis le jour de l'ouverture des Jeux Olympiques d'Atlanta, il fit un véritable four, complètement injustifié. Si vous êtes amateurs de cinéma fantastique, n'hésitez pas à vous procurer ce film : bon moment garanti !


14 commentaires:

  1. Cet un excellent film, franchement je n'ai jamais eu rien a lui dire, un excellent mélange d'horreur et de fantastique avec une pointe d'humour bien amené que Peter Jackson mets bien en scène, cet aussi le film précurseur a la saga du Seigneurs des Anneaux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Indéniablement, Peter Jackson est un grand metteur en scène, qui croit fortement aux histoires qu'il nous raconte. Cela joue en la faveur de ses films.
      Merci de ton passage !

      Supprimer
  2. Par contre faudra que tu change l'année de prod!lol Pour le reste, premier gros coup aux States pour l'ami Jackson, malheureux flop et souvent caricaturé à cause de son titre à chier. Reste que l'humour de Jackson est encore bien présent alors qu'après il vauguera plus dans le sérieux. C'est le cas dans la séquence du dîner où le mort s'en prend plein la gueule! Je serais curieux de voir ses premiers films dans ses colonnes.

    RépondreSupprimer
  3. Un très bon film, qui ne mérite pas l'échec qu'il a connu. Le dosage entre fantastique et comique est bien dosé, et Peter Jackson montre son amour pour le cinéma à chaque moment. Le making-of (qui dure très longtemps, plusieurs heures je ne me rappelle plus exactement) est une grande leçon de cinéma aussi, qui préfigure les making-of encore plus copieux de ses films suivants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peter Jackson est un grand réalisateur, c'est indéniable.
      Merci de ton passage !

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Tout le plaisir est pour moi...merci de ton passage !

      Supprimer
  5. Ce film est vraiment excellent et, l'ayant découvert tout petit, j'avais déjà aimé ce mélange d'horreur et de comédie. En plus, comme tu le dis, c'est très très bien fait.
    Pour ce qui est de J. Fox, je te recommande de découvrir ses numéros d'avocat dans la récente série The Good Wife, où il joue magnifiquement avec son handicap pour attirer la sympathie des jurés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'avais beaucoup aimé dans "Spin City", aussi. Merci de ton passage !

      Supprimer
    2. Sacrée série aussi Spin City. J'adore.

      Supprimer
  6. Un excellent film malheureusement trop peu connu dans la carrière de Peter Jackson. Et un grand rôle pour Michael J Fox que j'aime beaucoup aussi dans Spin City.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A lire les différents commentaires de cet article, je me rends compte que ce film trop méconnu fait l'unanimité, en sa faveur. J'espère qu'il sera un jour reconnu pour ses très grandes qualités.
      Merci de ton passage.

      Supprimer
  7. Même si le sujet du film aurait pu rappeler "Ghostbusters", je t'avoue que je n'y ai pas du tout penser durant la vision de ce "Fantômes contre fantômes". Ces 2 films sont pour moi totalement différents (comme quoi on peut parler d'un sujet similaire sans faire de copier/coller...encore moins de remake/reboot).
    Je suis un peu déçue d'apprendre qu'il n'a pas eu beaucoup de spectateurs à sa sortie :/

    RépondreSupprimer