lundi 18 novembre 2013

Un grand mariage (2013)



Evénement majeur dans la vie de bon nombre d'êtres humains, le mariage a donné lieu à quantité de films, souvent à classer dans le rayon "comédie romantique", ou parfois (je songe notamment au très moyen "Mariages !") dans celui de l'humour sarcastique. Le film "Un grand mariage", sorti au printemps dernier, n'a pas, c'est le moins que l'on puisse dire, drainé les foules. Il avançait pourtant de prestigieux noms en haut de son affiche, mais rien n'y fit. Malgré la présence de Robert de Niro, Diane Keaton, Susan Sarandon, Robin Williams, Katherine Heigl et j'en passe, "Un grand mariage" ne séduisit guère le public. 

Alors qu'ils ont divorcé depuis longtemps, Ellie et Don (qui vit, depuis, avec la meilleure amie d'Ellie) vont devoir faire semblant de former un couple uni, à l'occasion du mariage d'Alejandro, leur fils adoptif. En effet, la mère biologique de ce dernier, qui assistera aux noces, est très à cheval sur les traditions et ne comprendrait pas pareille situation. Du côté de la famille de la future mariée, les exigences se multiplient également et, lorsque tous les invités au mariage finissent par être réunis, la situation promet d'être explosive....

L'originalité de "Un grand mariage" est qu'il s'agit du remake d'un film franco-suisse, "Mon frère se marie", qui traitait déjà de certains des thèmes repris ici : les secrets inavouables de chacun des protagonistes, les concessions que tout un chacun est prêt (ou pas) à faire et, surtout, les différences entre individus, qu'elles soient culturelles ou religieuses. Autant dire qu'il y avait (et qu'il y a toujours) matière à obtenir là un film riche de sens, qui aurait porté un regard critique sur la société. Que personne ne s'emballe : à aucun moment, "Un grand mariage" n'a cette portée, sa seule prétention restant celle d'amuser son public, mission dans laquelle (hélas) ce film échoue.

Justin Zackham, le réalisateur, s'était fait remarquer en signant le scénario de "Sans plus attendre" (qui mettait en scène Jack Nicholson et Morgan Freeman, à l'aube de l'existence). En s'attaquant ici au registre de la comédie romantique, il faut avouer qu'il pédale bien souvent dans le vide, quand il ne s'embourbe pas dans les travers gras et vulgaires qui sont le lot de bien des comédies américaines de ces dernières années. Scène représentative de tout le film, celle qui introduit le personnage de Diane Keaton dans le foyer de son ex-mari et de sa compagne est particulièrement et inutilement lourde (je vous épargne les détails). Zackham, déjà peu gâté par un scénario lourdingue, filme l'ensemble comme s'il s'agissait d'un téléfilm de bas étage. La plongée dans la petite bourgeoisie américaine dépeinte ici tourne vite au périple en eaux troubles. 

Du côté du casting, là aussi, le constat est désarmant : le casting est haut-de-gamme, mais dramatiquement mal employé. Qu'il s'agisse de Robert de Niro (décidément, Bob, que t'arrive-t-il ?), de Diane Keaton, de Susan Sarandon, de Robin Williams ou de Katherine Heigl, tous semblent à peine concernés par l'aventure dans laquelle ils sont embarqués, et parfois gênés d'avoir échoué là. Si, à l'occasion de quelques scènes, certains d'entre eux réussissent à tirer leur épingle du jeu, ces moments lumineux sont si fugaces qu'ils engendrent la frustration.

Certains mariages partent mal, et l'on devine qu'ils finiront dans le mur, à peine la cérémonie terminée. Dans le cas de ce film, dès les premières scènes, on sait que la fête sera pénible, malgré la présence d'invités de choix. Si vous avez la possibilité de ne pas honorer cette invitation, n'ayez donc aucun scrupule. 


10 commentaires:

  1. Vu, cela dit je me suis fait la malle bien avant l'arrivée de la pièce montée ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien fait. Ce mariage est de ceux auxquels on regrette d'avoir été invité.
      Merci de ton passage !

      Supprimer
  2. Pas vu mais la bande-annonce était vide et l'affiche résume bien les intentions du casting. Tu pourrais mettre des bulles à côté des acteurs que cela sauterait aux yeux.
    Susan Sarandon: "Hahaha mais quelle bouse ce film!"
    Robert De Niro: "Ouais mais on est bien payé!"
    Diane Keaton: "Punaise mais dans quelle galère vous m'avez fourré!"
    Robin Williams: "Si t'es pas contente t'as qu'à revenir chez Woody pour Annie Hall 2!"
    Topher Grace: "Ah Katherine! T'es plus dans Grey's anatomy?!"
    Katherine Heigl: "Et toi dans That's 70's show?!"
    Les deux: "Hahahahahhahaha!"
    Amanda Seyfried: "Bordel mais je vais rester encore pendant combien de temps dans des comédies romantiques chorals vues et revues?!"
    Ben Barnes: "Tu parles moi ma carrière ne va jamais décoller si je trouve que des projets foireux"
    Un grand mariage: un film hollywoodien mais avec que des has-been!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu gagnes haut la main le prix du commentaire le plus tordant, ami Borat.
      Merci à toi !

      Supprimer
  3. J'aime bien ce genre de parodies, d'ailleurs j'en ai plein que j'ai déjà exploité dans les coms d'articles de Jamesluctor. Ce dernier pourra t'en raconter les rigolades qu'on a eu ensemble. Les titres des parodies sont assez édifiants:
    -Inglourious Dreyfuss. Vu que Lincoln est devenu un chasseur de vampires ou de zombies tout dépend des versions et que Tarantino refait sans cesse l'histoire; pourquoi pas mixer les deux pour la vengeance du soldat déshonoré et dézinguant tout ceux qui l'ont sali. Avec Liam Neeson en Dreyfuss, ce qui lui permettrait de se venger de son éviction de Lincoln! ;) Je vois bien cette image où on verrait Dreyfuss avec un mini-gun (même si ça n'existe pas) ou un fusil mitrailleur en train de gueuler: "allez vous faire foutre bande d'antisémites!"
    -Very Bad Trique. Un enterrement de vie de garçons à Pigalle avec le marié évidemment plus là le lendemain, un témoin toujours vivant et ce malgré la hâche coincée sur sa tête (que j'ai baptisé Ash ;)), le cousin pas encore mûr et la grande gueule beau gosse.
    -Paranormale Belle-mère. Paranormal Activity avec un marié macho, une mariée à moitié sourde et une belle-mère fantômatique prête à tout pour se venger de son gendre!
    Bon j'arrête où je pourrais continuer des heures!

    RépondreSupprimer
  4. Excellent commentaire de Borat, en effet ! MDR.
    Je ne me souviens même pas de la promo de ce film ; pourtant avec le casting qu'il a, il a dû faire du bruit. Je crois que je vais suivre tes conseils... ou pas, je suis tellement boulimique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso je me souviens avoir vu une bande annonce en VO sur le net, je sais qu'il est sorti au cinéma mais dans l'indifférence totale. C'est dire si c'était intéressant.

      Supprimer
    2. Chonchon, libre à toi de t'y aventurer. Mais je pense que tu seras déçue, sur ce film (qui n'a de comédie romantique que le nom). ;-)

      Supprimer
  5. Je regarderais surement le film juste pour Topher Grace que j'adorais dans That 70's Show !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ton visionnage te satisfera...mais même la présence des acteurs ne m'a pas paru sauver ce film.

      Supprimer