mercredi 20 août 2014

Red lights (2012)


Robert de Niro a beau être l'un des plus grands acteurs qui soient et afficher une carrière remarquable, ses choix de rôles n'en finissent pas de surprendre, ces dernières années. Comme s'il avait fait le tour des personnages dignes de son talent, il semble accepter certaines propositions avec une légèreté qui frise l'aveuglement. Certains de ses derniers films n'ayant même pas l'insigne honneur de sortir en salle, le prestige de ce monument du septième art en prend un sale coup. Souvenez-vous de "Killing season" (rebaptisé "Face à face" lors de sa sortie en direct-vidéo dans nos contrées), pour ne citer que ce film.
Le retrouver dans un film ayant échoué au rayon direct-to-DVD n'est donc pas si surprenant que cela. Par contre, qu'il y soit entouré de Sigourney Weaver et de Cillian Murphy a de quoi surprendre....

Margaret Matheson, psychologue spécialisée dans l'étude du paranormal, se fait forte de démasquer les mystifications utilisant le paranormal, avec l'aide de son jeune assistant, Tom Buckley. Lorsque le célèbre médium Simon Silver, qui fit autrefois sensation, annonce son retour, les deux chercheurs redoublent de méfiance : Silver est charismatique, mais dangereux. Il se pourrait bien qu'il soit le seul ennemi à leur hauteur.

Le cinéma fantastique espagnol a le vent en poupe. On se souvient, avec un petit frisson, des très réussis "L'orphelinat" ou "Les autres". La touche ibère n'est pas autant présente sur cette coproduction américano-espagnole, en partie parce que le casting (imposant) est composé d'acteurs venus d'outre-Atlantique, sans doute. Pourtant, dans la lumière qui donne au film un ton sale et froid, ou dans l'intrigue qui se penche parfois sur le plus intime de ce que vivent les personnages, "Red lights" tente d'affirmer son identité propre.

Rodrigo Cortés, le réalisateur (et scénariste) de "Red lights", s'est précédemment fait remarquer avec l'étonnant "Buried" pour lequel il avait réussi à faire un long métrage avec un scénario hyper-minimaliste, et à créer le buzz, comme on dit. L'essai n'est pas transformé avec son nouveau long métrage, il faut bien le reconnaître.

Malgré tout le talent dont font preuve certains des interprètes (Cillian Murphy en particulier), ils ont du mal à se dépêtrer d'un scénario pratiquant régulièrement le rétropédalage, sans doute pour faire illusion et perdre son public. Délayant sans vergogne son intrigue, Rodrigo Cortés semble ne pas savoir quoi faire des moyens qui lui sont donnés. Malgré un départ prometteur, qui annonçait un film au ton glaçant et poisseux, on se retrouve vite en proie à l'ennui : un comble pour pareil film. Tout porte à croire que ses têtes d'affiche ont trouvé là des rôles plus alimentaires qu'artistiques...

Inévitablement, le film se clôture par un twist (d'où la référence au "Sixième sens" sur la jaquette du DVD), qui réussit à surprendre le spectateur, mais ne réveille pas son intérêt déjà endormi depuis belle lurette.



12 commentaires:

  1. Pas vu, mais ton avis est conforme aux autres que j'ai pu lire, ça et là, sur ce film : ennuyeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si je n'attendais pas grand chose de ce film, j’espérais tout de même une bonne surprise...et là, non, rien que du plat.

      Supprimer
  2. J'avais été pourtant bien bluffé par "Buried" malgré son postulat radical. il ira rejoindre tous ces jeunes talents du cinéma retenus prisonniers dans les cercueils d' Hollywood.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jolie formule !
      Néanmoins, ne jurons de rien. Peut-être que Rodrigo Cortès saura rebondir après ce film pour rien.

      Supprimer
  3. J'y jetterai peut être un oeil. Mais ma seule motivation sera de voir Cillian Murphy! D'ailleurs, il a eu l'intelligence de se tourner vers la télé pour une série de la BBC (?) qui s'appelle Peaky Blinders et que j'ai adorée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression que la créativité se trouve décidément plus du côté du petit écran que du grand, ces derniers temps (je suis en train de découvrir, avec un peu de retard, la remarquable "True detective", cela influe sans doute sur mon opinion)....
      En ce qui concerne ce film, il reste très dispensable !

      Supprimer
    2. Je ne regarde presque que des séries en ce moment. HBO et BBC en particulier. Je suis devenue totalement addict à Shameless par exemple. Ce n'est plus une honte de passer du cinéma à une série pour un acteur, au contraire. Les personnages sont plus fouillés, le scénario plus intéressant, etc.

      Supprimer
    3. A ce sujet, je crois que c'est Kevin Spacey qui a dit qu'il refusait dorénavant tout rôle au cinéma, sauf si c'est Scorsese qui appelait ;-)

      Supprimer
  4. Je regarderai aussi sûrement, à cause des acteurs, et puis j'adore ce genre d'histoires. Mais bon... quel dommage... ça n'a pas l'air terrible tout de même...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être sera plus indulgente que je ne le suis, qui sait ,
      Merci de ta fidélité, Chonchon...

      Supprimer
  5. Apparemment, le film n'est pas à la hauteur. Pourtant, moi aussi, j'avais adoré "Buried" vu à l'Etrange festival. Et puis, un film avec De Niro n'est plus un gage de sécurité. Ses choix sont plutôt surprenants ("Match retour" avec Stallone par exemple).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le grand Bob fait parfois n'importe quoi quand il choisit un rôle...

      Supprimer