samedi 25 mai 2013

L'ultime souper (1995)



Bien qu'ayant reçu quelques récompenses (notamment le grand prix du Festival de Cognac en 1996), "L'ultime souper" n'a pas marqué les mémoires. Sorti en 1995, ce film indépendant n'a attiré que peu de spectateurs dans les salles obscures et n'est connu que d'une infime poignée de cinéphiles. S'inscrivant dans la veine des comédies noires et cyniques, "L'ultime souper" fut réalisé par Stacy Title, réalisatrice américaine dont c'est sans doute le long métrage le plus connu.

Cinq étudiants ont pour habitude de se réunir autour d'une table pour débattre et refaire le monde. Un soir, l'un d'entre eux, tombé en panne, est raccompagné par Zack, un vétéran de la Guerre du Golfe, qu'ils invitent à partager leur dîner. Zack se révèle vite être à l'opposé des convictions défendues par ses jeunes hôtes. Le ton monte et, accidentellement, l'un d'entre eux poignarde Zack. Leurs dîners n'auront plus jamais la même saveur...


Dans la distribution, on retrouve Cameron Diaz, à l'aube de la carrière que l'on sait, mais également Bill Paxton et le grand Ron Perlman ("HellBoy", mais aussi "Le nom de la rose", parmi ses nombreux films). Autour d'eux, la joyeuse bande d'étudiants gauchistes est incarnée par des acteurs qui n'ont hélas pas connu la gloire. De même, la réalisatrice Stacy Title n'a pas non plus conquis Hollywood avec ce film, pourtant bien fichu.

On est clairement dans l'humour noir et cynique, avec ce film. Ce genre, d'ordinaire plutôt enraciné dans le cinéma britannique, est ici exploité jusqu'au bout (rassurez-vous, je ne dévoilerai pas la fin), et Stacy Title nous épargne le "politiquement correct" auquel ont cédé bien des metteurs en scène avant elle. C'est peut-être pour cela que "L'ultime souper" ne déplaça pas les foules lors de sa sortie. 
En effet, même s'il est réalisé sans fièvre, ce film est loin d'être honteux et réserve quelques moments savoureux. Certes, il y a quelques répétitions d'effets et quelques longueurs, mais certaines scènes sont assez jubilatoires et suffisamment grinçantes pour réjouir les amateurs du genre. Farce sanglante, "L'ultime souper", sans être un chef d'oeuvre, est un bon moment de cinéma, emporté par des acteurs qui prennent visiblement grand plaisir à incarner leurs rôles.

Si par hasard, vous avez l'occasion de le visionner, je vous engage à le faire. Il vous faudra néanmoins avoir eu la chance de tomber dessus, dans une pile de DVD oubliés, car sa programmation sur une chaîne reste rarissime. Quoiqu'il en soit, ce petit film joyeusement immoral mérite grandement sa deuxième séance.



9 commentaires:

  1. Une très bonne comédie noire, décapante. C'est vrai que c'est décevant de voir que ce film n'ai pas connu de succès car il est vraiment original.

    Sinon, quand tu dis que "la joyeuse bande d'étudiants gauchistes est incarnée par des acteurs qui n'ont hélas pas connu la gloire", il y a quand même dans cette bande Cameron Diaz qui est devenue une star et Courtney B. Vance a connu une belle carrière au sein de la série New York Section Criminel. Après, j'en conviens, les autres acteurs n'ont pas eu une grande carrière.

    RépondreSupprimer
  2. On est bien d'accord. Ma formulation n'est peut-être pas très adroite, car j'excluais Cameron Diaz du nombre...
    Merci de ton passage.

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai vu il y a longtemps et j'en garde pourtant un souvenir impérissable. Il gagnerait a etre plus connu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais qu'une chaîne (même sur la TNT, je ne suis pas difficile) le diffuse. Ca nous changerait des films médiocres qui repassent tous les mois ou presque.

      Supprimer
  4. C'est curieux. L'histoire me dit vraiment quelque chose, mais je ne m'en souvenais plus du tout. Il me semble que c'était effectivement assez réjouissant. Je note le titre, car je l'avais vraiment zappé de ma mémoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A noter que le titre original ("The last supper") a une autre connotation, puisqu'il peut aussi évoquer la Cène (là, j'étale ma science, et ça n'a rien à voir avec le thème du film)...
      Merci de ton passage !

      Supprimer
  5. Très bonne comédie noire, vu à l'époque au cinéma un peu par hasard, et que je revois de temps en temps avec beaucoup de plaisir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel dommage que ce film soit passé quasiment inaperçu...
      Merci de ton passage.

      Supprimer