mardi 9 juillet 2013

Comment savoir (2011)


Avec un budget de 120 millions de dollars, tout producteur a de quoi monter un film ambitieux, lorgnant souvent du côté du fantastique ou de l'action. Il est plus rare de voir une telle somme consacrée à une comédie romantique, à moins que le cachet des acteurs soit particulièrement lourd. "Comment savoir", dernière réalisation en date de James L. Brooks, malgré ce budget confortable, a connu un des pires échecs récents du cinéma américain. L'échec fut essentiellement financier et n'a sans doute pas été compensé par les nombreux placements de produits Sony visibles à l'écran, soit dit en passant. 

Lisa, joueuse de soft-ball, est une battante en plus d'être ravissante. Alors qu'elle n'est pas retenue pour faire partie de l'équipe nationale, elle rencontre Matty, joueur de base-ball professionnel immature et égocentriste, qui va pourtant la charmer. De son côté, George voit sa carrière professionnelle s'effondrer, par la faute de son père (qui est aussi son patron). Alors qu'il risque de gros ennuis judiciaires, il croise la belle Lisa...

Soyons clairs : nous sommes ici dans le registre de la comédie romantique et l'épilogue n'est pas un l'objet d'un suspense intenable. Une fois cette réserve émise, l'amateur du genre (dont je me revendique sans honte) pourra apprécier l'exercice de style, avant de décréter si, oui ou non, ce film fait partie de ceux qui remplissent leur contrat.

S'il faut reconnaître un atout à "Comment savoir", c'est sa façon d'avancer dans l'histoire, progressant puis rétrogradant, à la manière de ses personnages qui hésitent sur la conduite à tenir (d'où le titre). Leurs convictions sont mises à rude épreuve et ils doivent parfois revoir leur jugement. On est donc dans un traitement plus proche du mélodrame que de la comédie romantique "confortable" à laquelle Hollywood nous a habitué ces dernières années.  Cela dit, si Brooks connaît à merveille le terrain du mélodrame, on a souvent l'impression, lors du visionnage, qu'il manque un peu d'huile dans la mécanique pour que tout fonctionne bien. 

C'est sans doute à cause d'un script hésitant et qui aurait mérité d'être peaufiné que cette impression demeure tout au long du film. Vendu comme une comédie, "Comment savoir" a souvent un goût-amer qu'on ne s'attendait pas à lui trouver.
Souvent bancal, en grande partie à cause d'un scénario effiloché et manquant d'une colonne vertébrale, "Comment savoir" dispose pourtant de quelques atouts, notamment sa distribution : la charmante Reese Witherspoon ravira le public féminin tandis que Paul Rudd charmera les représentantes du beau sexe. La prestation d'Owen Wilson est elle aussi à souligner, malgré un rôle souvent outrancier. James L. Brooks, déjà réalisateur de "Pour le pire et pour le meilleur" retrouve ici Jack Nicholson, qui cabotine à l'envi, dans un second rôle dont on se demande parfois quelle est l'utilité (hormis de témoigner de la fidélité d'un acteur à un réalisateur, puisque c'est leur quatrième collaboration). 

Au final,  "Comment savoir" est une énième comédie romantique qui, malgré tous ses défauts, possède néanmoins son charme propre. Ce dernier repose essentiellement sur ses interprètes, qui portent l'histoire à bout de bras. Rien que pour eux, il aurait mérité un meilleur sort...


2 commentaires:

  1. Je n'ai pas aimé du tout. Et Dieu sait si je suis friande de comédies romantiques. Et j'adore Reese et Owen... mais là...
    Mon billet : http://chonchoncinema.canalblog.com/archives/2013/05/14/27154116.html

    RépondreSupprimer
  2. J'ai apprécié son goût légèrement amer qui dénote avec l'excès de sucre de certaines comédies romantiques...
    Je vais aller de ce pas lire ton billet ;-)

    RépondreSupprimer